Cadre

Le Parc révise sa Charte !

Label « Parc naturel régional » : en route pour le renouvellement !

Depuis mai 2004 le territoire Millevaches bénéficie du label « Parc naturel régional » lui confiant ainsi les missions d’un PNR :
• protéger le patrimoine, notamment par une gestion adaptée des milieux naturels et des paysages
• contribuer à l’aménagement du territoire
• contribuer au développement économique, social, culturel et à la qualité de la vie
• assurer l’accueil, l’éducation et l’information du public
• réaliser des actions expérimentales ou exemplaires dans les domaines cités ci-dessus et de contribuer à des programmes de recherche. Les Parcs sont classés pour une durée de douze ans, aussi il appartient au Parc de Millevaches de travailler au renouvellement du label et de présenter un nouveau projet. Ainsi, depuis le début de l’année 2012, le Parc est entré en période de « Révision de charte ».

Etape après étape, le projet se construit avec vous.

Un périmètre d’étude qui s’étend
La première phase a consisté en la détermination d’un périmètre d’étude qui pouvait prétendre à l’entrée dans le territoire Parc. Dans un premier temps, 39 nouvelles communes ont été pressenties. Seize d’entre elles ont été reconnues comme cohérentes dans le projet et appartiennent au nouveau périmètre d’étude du Parc grâce à leurs caractéristiques en matière de biodiversité, de paysage, de continuité écologique du territoire. Leur situation socio-économique et leur motivation à intégrer le PNR en ont fait également des prétendantes avérées. Réparties sur trois secteurs les 16 communes sont :
– Au nord-ouest : Saint-Pierre-Bellevue, Saint-Junien-la-Brégère, Saint-Martin-Château, Saint-Moreil, Faux-Mazuras, Pontarion, Saint-Pierre-Bellevue, Vidaillat, Thauron, Chavant et Banize.
– Au nord-est : Saint-Maurice-près-Crocq, Saint-Oradoux-près-Crocq, Pontcharraud et Saint-Pardoux d’Arnet.
– Au sud-est : Feyt et Confolens-Port-Dieu.

JPG - 1.5 Mo
CartePerimPNR

S]

Le Parc à l’heure de l’évaluation
De juin 2012 à mai 2013 un cabinet d’étude a eu en charge d’évaluer l’action du Parc depuis sa création pour dégager des pistes d’amélioration pour la future charte. Cette étude a été menée par le cabinet MC2 Consultants et a consisté en : de l’analyse technico-financière, la réalisation de 50 entretiens, d’un sondage téléphonique auprès de 300 habitants, d’un atelier visant à établir des recommandations pour la future charte.
Par ailleurs il convenait de mettre à jour les données du diagnostic de la première charte. Celui-ci a été réalisé avec l’aide des différents acteurs du territoire : c’est ce qu’on appelle un diagnostic partagé. Quatre soirées à thèmes se sont ainsi déroulées : écodéveloppement, patrimoines, gouvernance territoriale et une dernière consacrée à la présentation et à la synthèse entre les données collectées par le cabinet d’étude et le ressenti des participants aux trois premières réunions. Ceci a permis de dégager les enjeux principaux de la prochaine charte.

Au programme : rencontres et concertations
D’ici avril 2014 un premier projet de charte devra être rédigé. Elus, acteurs et habitants du territoire vont se rencontrer pour construire ensemble la prochaine charte du Parc. Aussi, vous, habitants du territoire vous êtes invités à ces ateliers ! Les dates et lieux seront publiés sur le site très bientôt.

En septembre 2014, un avis intermédiaire sur le projet de charte sera émis par les services de l’Etat, le Conseil National de la Protection de la Nature et la Fédération des Parcs naturels régionaux de France. Cette phase conduira à la réécriture du projet de charte définitif qui devra successivement faire l’objet de la validation de la Région (qui doit mener une enquête publique), des collectivités qui délibèrent pour adhérer au PNR, puis de l’adoption définitive par la Région qui le transmet à l’Etat.
En mai 2016, le Parc serait reclassé pour une durée de 12 ans.

Le territoire

Situé sur les contreforts du Massif Central, au cœur des hautes terres de la Montagne Limousine, le Parc Naturel Régional de Millevaches en Limousin s’étend sur les départements de la Corrèze, de la Creuse et de la Haute-Vienne, entre 400 et 1000 mètres d’altitude.

Son territoire est constitué de milieux naturels remarquables où alternent tourbières, landes sèches à bruyères, forêts de feuillus, forêts de pente, prairies, gentiane, … Il abrite des espèces animales sensibles : loutre, moule perlière, papillons rares, linottes, circaète, truite fario, …, et constitue une terre d’étape des oiseaux migrateurs.

C’est un pays vivant, un paradis pour la pratique d’une large palette d’activités « grandeur nature », un pays au riche patrimoine culturel et terre de « savoir – faire », un pays de découverte : croisières ou traversée des bourgs en voiture, propices à la découverte de l’histoire, un pays de gourmandises avec des produits de notre riche terroir sur les étales des différents producteurs, et qui donnent lieu à de délicieuses recettes figurant aux menus des restaurants, auberges ou tables d’hôtes du territoire, un pays de paysages parsemés de lacs, d’étangs et de rivières.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s